Abdallah BEN AYED

Abdallah Ibn Ayad

Abdallah Ben Ayed de Murcie.


Abdallah Ben Ayed roi de Valence et fut nommé souverain du Royaume de Murcie en 1145.
« Les habitants de Valence et de Murcie et de l’Espagne Orientale tombèrent d’accord pour reconnaitre l’un des principaux officiers du Djond, Ibn Ayad qui était d’entre les plus purs et les meilleurs du peuple de Mahomet. Je tiens de maints et maints de ses compagnons que ses prières étaient toujours exaucées. Entre autres traits de caractère remarquables, il était le plus compatissant des hommes et le plus prompt à verser des larmes, mais quand il prenait ses armes et montait à cheval, nul n’osait l’affronter, aucun héros ne lui pouvait résister. Les chrétiens le comptaient pour cent cavaliers et s’écriaient en voyant son étendard :
« Voilà Ibn Ayad, voilà cent cavaliers ! » Grâce à cet homme de bien, la protection divine ne permit pas à l’ennemi d’atteindre ses régions, tant la terreur qu’il inspirait aux Chrétiens tenait ceux-ci à l’écart. Ben Ayed assura ainsi la tranquillité de l’Espagne Orientale jusqu’à l’époque de sa mort… Quand Ibn Ayad fut près de mourir l’armée et les principaux habitants qui l’entouraient lui demandèrent de désigner celui qui devait désormais les guider et firent allusion à son fils : « Il est, dit le mourant, peu propre à ce poste, car j’ai ouï dire qu’il boit du vin et néglige la prière. Si vous le voulez, je n’y puis rien ; mais prenez plutôt cet homme », dit-il en montrant du doigt Mohammad b Sa’d « il montre de l’énergie et est très riche ; il est possible que par lui Dieu étende sa faveur sur les musulmans ».

https://www.britishmuseum.org/collection/object/C_1923-0704-1